Le printemps, qui naît d'une hirondelle, l'accueille

L'été dans les splendides prairies et les champs de blés

L'automne avale d'un air glacé les vivantes couleurs

L'hiver, la tombe de milles bonheurs se referme La fleur blanche pleure et se terne

Les saisons sont éphémères et infidèles

Mais mes sentiments sont éternels...

Auteur inconnu


(Lolote)